Les écrivains verviétois

Les écrivains verviétois

Traditions légendaires et croyances populaires en Haute Ardenne

 

 

Traditions légendaires et croyances populaires

en Haute Ardenne

Introduction, adaptation et notes d'Albert Moxhet

traductions du wallon par Pol Noël.

Verviers, À l'Enseigne du Chat Volant - 2009
20,00 €

Voici moins d'un siècle, les légendes et croyances populaires étaient encore nombreuses et vivaces en Haute-Ardenne, de Sourbrodt à Vielsalm en passant par Malmedy.

Des croyances recueillies, en wallon, sous forme de témoignages auprès de personnes âgées par Willy Marichal, qui défendait en 1936 une thèse de doctorat devant l'Université de Bonn. Hélas, jusqu'à présent, seules quelques traductions en français nous étaient parvenues de manière disparate par la grâce du folkloriste Léon Marquet. Les éditions « A l'enseigne du Chat volant » comblent enfin cette lacune en assurant la publication complète de textes de Willy Marichal.

On doit à Albert Moxhet l'adaptation française de ces récits insolites qui nous plongent au plus profond des croyances populaires de jadis. Il est question de loups-garous et de serpents maléfiques en ces temps éloignés où les légendes s'enracinent encore dans les mentalités du peuple. On croit aux présages, aux revenants ou aux sorcières à la faveur de témoignages que colportent des conteurs aguerris. On croit aussi à ces nains invisibles, les sottais, qui prêtent main-forte aux boulangers pendant la nuit ou qui raccommodent les chaussures que l'on dépose devant leur grotte. Comment aussi ne pas parler des feux follets, les « loum'rots » que l'on prend pour des revenants, ou de ces cauchemars qui empoisonnent le sommeil et sont l'oeuvre de sorcières, de Burnenville à Waimes. Des sorcières que l'on retrouve aussi quelquefois transformistes, prenant la forme d'une meule de foin, d'une bûche ou d'un chêne du côté de Bellevaux ou Malmedy où on recommande également de fermer les portes avec précaution, le jour des morts, pour éviter d'endommager les âmes du Purgatoire. Et que dire des trésors enfouis dans les ruines des châteaux, comme Reinhardstein, et la fortune des Templiers ?

Voilà bien un ouvrage étonnant, tout imprégné de la crédulité de nos aïeux, et que l'auteur nous invite à comparer avec des croyances similaires en Rhénanie ou en Moselle française.

L'ouvrage se termine par une savoureuse reproduction de témoignages plus truculents les uns que les autres, placés en vis-à-vis, wallon à gauche, et traduction française de Pol Noël à droite.

Vers l'Avenir



14/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres