Les écrivains verviétois

Les écrivains verviétois

Peinture m'a sauvé (la)

 

 

La peinture m'a sauvé

François Vincennes

Editions Transax 2009

Roman

120 pages 10,00€

 

Celui-ci est bien différent du récit historique et lainier de son premier roman puisque l'auteur nous emmène cette fois dans le sillage de Frédéric Duverchamp habitant Versailles puis étudiant à Paris.
Un jeune homme posé et bien comme il faut.
Nous rentrons au fil des pages dans l’univers de gens aisés, posés, heureux et dont la vie est faite de petits bonheurs simples et de réussites. Frédéric rencontre Marine dans ce Paris immense où vivent, étudient ou travaillent des milliers de garçons et de filles. Ils aiment à répéter qu’ils ont de la chance et qu’ils s’aiment. 120 pages d’un bonheur parfait entre des parents et beaux-parents accueillants et ravis de la rencontre de leurs enfants.
Arrive la petite Marianne qui va épanouir le couple, le mariage, un emploi de prof de français et du travail dans l’entreprise familiale pour Marine,…
Puis ces deux accidents coup sur coup qui déstabilisent complètement la vie heureuse et sans histoire de ce jeune couple amoureux et soudé. Le malheur touche alors ce jeune homme qui fait face comme il peut. Frédéric rencontrera alors un peintre qui l’aidera à surmonter ces épreuves tragiques et difficiles.



18/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres